Tricot Tutoriels

Les étapes en tricot #1 : Choisir son matériel, faire son échantillon

28 février 2017

L’hiver est la saison parfaite selon moi pour se mettre au tricot, même si finalement, j’apprécie tricoter peu importe la saison. Je trouve que c’est aussi un vrai bonheur de pouvoir planifier les projets à venir, et de commencer les mois plus frais avec des projets prêts à être portés. Mais si vous vous y mettez pour la première fois, vous serez peut-être plus motivés à apprendre lorsqu’il fait froid dehors. Ça tombe bien c’est encore le cas n’est-ce pas!

Dans cet article j’avais envie de vous parler des grandes étapes du tricot, car vous avez été nombreuses à me mentionner vouloir en apprendre davantage à ce sujet. Je vais donc diviser ce tutoriel en deux parties : Aujourd’hui avec le choix du patron et du matériel, puis l’échantillon et très prochainement avec le blocage, et l’entretien des tricots et de votre matériel.

  • Choisir son projet

Voici une vaste question n’est-ce pas! L’important est que vous vous lanciez des défis qui soient réalisables. Certains vont préférer commencer doucement par une écharpe, ou un snood, tandis que d’autres (je me compte dans ce lot là) préféreront commencer tout de suite par un vêtement. Je me considère comme faisant partie de la seconde catégorie car j’ai besoin d’un projet qui va me motiver, et il en va de même pour la couture. Je sais que je vais vraiment avoir envie de finir un vêtement pour pouvoir le porter, tandis qu’une écharpe j’aurais vite tendance à la laisser de côté par ennui… car oui, une écharpe c’est long et redondant!

* Si vous préférez commencer par des accessoires, je peux vous conseiller :

– Le Trendy Châle de Mlle Sophie, qui vous permettra d’apprendre à faire des mailles endroit et des augmentations. Il est disponible gratuitement en français et en anglais.
– Le Bonnet Turban d’Huguette Paillettes qui est disponible gratuitement en français sur son blog

* Si ce qui vous intéresse, c’est d’apprendre le tricot pour gâter des enfants à venir dans votre entourage (ou les vôtres), je vous conseille ces patrons accessibles au débutant :

– Le Puerpuerium Cardigan de Kelly van Niekerk, modèle gratuit pour la taille naissance (français et anglais)
– Le Gidday Baby de Georgie Nicolson, modèle gratuit disponible en taille naissance-3 mois et 3-6 mois (anglais)
– Le Lil Kimono de Lili comme Tout, modèle payant disponible de la taille naissance à 24 mois (français et anglais)

Ces trois patrons sont très accessibles, et vous permettront d’apprendre certaines techniques qui vous serviront dans beaucoup de futurs projets comme la maille endroit, la maille envers, les manches raglan, les boutonnières et puis surtout… le tricot en rond pour les manches.

* Si ce qui vous intéresse, c’est d’apprendre à tricoter pour vous, voici également une série de patrons très accessibles :

– Le pull Il Grande Favorito d’Isabelle Kraemer, disponible en français et en anglais
– Le pull Ravello, d’Isabelle Kraemer, disponible en français et en anglais (il possède des rayures mais peut se faire sans si cela vous effraie)
– Le pull Nuage de Solenn Couix-Loarer, disponible en anglais et en français

Ces patrons vous permettront de vous familiariser avec le tricot en rond, la maille endroit et envers, les manches raglan, les côtes, mais aussi les augmentations et les diminutions. Un beau défi !

  • Choisir sa laine et ses aiguilles

Il est important de savoir qu’on ne choisit pas une laine au hasard lorsque l’on décide de tricoter un projet. Il est très important de regarder la laine et l’échantillon recommandés dans votre patron, et de trouver une laine qui correspond (soit la même, soit une autre du même type). En effet, il existe plusieurs types de laine avec de la fine à la plus grosse :

 Lace (2ply) : échantillon au 10 cm de 33-40 mailles avec des aiguilles 1.5 à 2.25m
Fingering (4ply): échantillon au 10 cm de 27-32 mailles avec des aiguilles 2 – 3.25 mm
Sport (5ply) : échantillon au 10 cm de 23-26 mailles avec des aiguilles 3.5 – 4 mm
DK (8ply): échantillon au 10 cm de 21-24 mailles avec des aiguilles 4 – 4.5 mm
Worsted/Aran (10ply) : échantillon au 10 cm de 20-18 mailles avec des aiguilles 4.5 – 5mm
Bulky (12ply): échantillon au 10 cm de 12 -15 mailles avec des aiguilles 7 – 10 mm
Chunky : échantillon au 10 cm de 17-11 mailles avec des aiguilles 10 – 15 mm
Roving (Géant) : échantillon au 10 cm de 6 mailles au moins avec les aiguilles 20 – 25 mm

Regardons par exemple ces deux laines de chez Drops : L’Alpaca  et la Lima.

Comme vous pouvez le voir sur l’étiquette, il est généralement écrit la taille d’aiguilles qui est recommandée, l’échantillon de la laine (21 mailles x 28 rangs pour 10cm pour la Lima), mais aussi le métrage de la pelote, et enfin la composition de la laine. Sur la droite vous pouvez également voir la couleur (5820 pour la Lima) et le bain (184664). Il est important que toutes vos pelotes proviennent du même bain, pour éviter les différences de couleur. Si ce n’est pas le cas, alternez les pelotes pour éviter des démarcations (moins voyantes sur des laines qui ne sont pas teintes à la main mais tout de même important).

Si votre patron recommande de tricoter avec une laine DK et un échantillon de 22 mailles en aiguilles 4mm (ce qui est souvent le cas pour les projets de layette par exemple), il vous faut ensuite comparer avec l’échantillon écrit sur l’étiquette de la laine. Puis, si cela correspond plus ou moins, c’est à vous de tricoter ensuite votre échantillon.

Conseil : Pour ceux d’entre vous qui sont inscrits sur le site de tricot Ravelry, je vous conseille un regarder dans l’onglet ‘idées de fil’ sur la page du patron qui vous plaît. Vous pourrez voir les fils qui ont été utilisés par d’autres personnes, et le rendu sur leur projet. Cela m’aide énormément si je ne veux pas utiliser la même laine que le designer, ni me casser la tête à fouiller sur internet pour les laines qui pourraient correspondre. Je regarde souvent les idées et je me base là-dessus pour choisir ma laine.

  • Faire son échantillon

Exemple d’échantillons : deux en jersey (aiguilles 3 puis aiguilles 4) et un en point mousse

Voici une question que se posent tous les débutants en tricot : doit-on vraiment faire l’échantillon? Est-ce nécessaire? 
Je suis désolé mais je suis dans l’obligation de vous répondre, OUI, l’échantillon est une étape indispensable, et je vais vous expliquer pourquoi.

L’échantillon est ce qui vous permet de vérifier la tension de votre fil. En effet, nous tricotons tous de façon différente, soit plus ou moins lâche, soit plus ou moins serré, ce qui aura un impact sur le rendu final de votre projet. L’échantillon va vous permettre de compter le nombre de mailles et de rangs obtenus par rapport à ce qui est recommandé dans le patron. De plus, il vous permettra également de voir comment se comporte votre laine après lavage (certaines ont tendance à se détendre).
Il est plus important de mesurer votre échantillon après lavage, mais il est toujours intéressant de le faire également avant, afin de voir comment s’est comportée votre laine. 

On délimite un carré de 10cm x 10cm avec des épingles

Pour faire un échantillon, il vous faut tricoter un carré d’environ 15-20 cm. Je vous conseille de réaliser les bordures en point mousse, et l’intérieur en jersey pour ne pas que votre carré roule, ce qui serait ensuite difficile pour compter vos mailles. Par la suite, vous pouvez déjà le mesurer, puis compter les mailles. Pour cela : délimitez un carré de 10 cm sur 10 cm avec des épingles, et comptez. Lavez ensuite votre échantillon, puis laissez-le bien sécher. Recommencez à compter vos mailles et vos rangs, car c’est plus important de prendre en compte le résultat après lavage.

Vous ne savez pas comment compter les mailles et les rangs sur vos échantillons? Je vous montre comment faire dans cette vidéo.

Une fois que vous avez compté vos mailles, puis noté sur un papier, il faut comparer le résultat à l’échantillon du patron :

  • Soit vous calculez moins de mailles et de rangs tricotés :  Cela signifie que vous tricotez lâche, il faut alors changer pour des aiguilles plus fines.
  • Soit vous avez plus de mailles et de rangs : cela veut dire l’inverse, vous tricotez serré, utilisez des aiguilles plus grosses.
  • Soit le nombre de mailles correspond et dans ce cas c’est parfait ! Vous pouvez commencer votre tricot.

Si vous tricotez du jacquard, faites également un échantillon du motif : en tricotant avec plusieurs fils on a tendance à tricoter de manière plus serrée. De plus, cela vous permettra de pouvoir faire vos essais de couleurs. (Pour plus d’infos sur le jacquard, vous pouvez lire mon article sur le sujet).
Si vous tricotez en rond : On a également tendance à tricoter différemment lorsque l’on tricote en rond. Cela peut donc valoir la peine de réaliser un échantillon tricoté en rond, avec une 30 aine de mailles. 

Si vous le pouvez, gardez vos échantillons, et notez sur un papier la laine et les aiguilles utilisées et le nombre de mailles et de rangs que vous obtenez. De cette façon, si vous devez tricoter à nouveau cette laine, vous connaitrez déjà l’échantillon 10×10 en fonction des aiguilles utilisées.

  • Quels sont les autres avantages de l’échantillon?

Alors certes, comme mentionné plus haut, l’intérêt premier de l’échantillon est de vérifier votre tension pour que les mesures du patron soient respectées le plus possible. Mais pas que

– L’échantillon vous permet également de tester la laine, surtout si vous ne l’avez encore jamais tricotée : vous pourriez par exemple être déçu du résultat et décider de choisir une autre laine. Dans ces cas là, autant le voir avant de commencer réellement votre projet!

– De plus, le rendu de votre laine pourrait ne pas vous convenir, même si l’échantillon est respecté. C’est le cas avec la laine Flora de Drops que je tricote actuellement pour faire le pull Branches & Buds de MadderMade. Pour tomber sur le bon échantillon, il m’aurait fallu la tricoter en aiguilles 3,5mm, mais je trouve le rendu trop lâche. J’ai donc choisi de la tricoter en aiguilles 3mm, avec un échantillon plus petit, et je tricote le projet une taille au dessus de la mienne.

– L’échantillon vous permet également de pouvoir tester plusieurs types d’aiguilles, et de voir avec lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise. Comme mentionné dans mon article sur les aiguilles circulaires, il existe des aiguilles en métal, en plastique, en bambou … et vous pourriez également avoir une tension différente en fonction du matériau choisi. Essayez-les donc sur un échantillon d’abord.

– Il vous permettra aussi de vous familiariser avec un nouveau point : si vous tentez une torsade, ou une dentelle pour la première fois, vous pourriez tout d’abord vous entraîner sur votre échantillon pour pouvoir être ensuite au top au moment de tricoter votre projet!

Et maintenant ….. on tricote!!!!

Et voilà, j’espère que cette première partie vous aura plu, et que vous avez hâte de lire la suivante! Vous avez techniquement les clés pour vous lancer! Pour celles qui aimeraient tricoter en anglais mais ne connaissent pas suffisamment le lexique, n’hésitez pas à jeter un oeil à mon article Glossaire tricot Anglais-Français. À très vite pour la deuxième partie!

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Marick 1 mars 2017 at 10 h 49 min

    Merci !!!!

  • Reply Delphine 1 mars 2017 at 11 h 55 min

    Merci pour ces vidéos, elles m’ont donné le courage de me mettre au tricot. Je serais intéressée par avoir un zoom sur la position de la laine dans les mains pour maintenir une tension constante lors d’un projet.

    • Reply Le fil d'Anna 6 mars 2017 at 13 h 57 min

      Salut Delphine, avec plaisir. Pas de problème je vais essayer de rajouter ça très prochainement.

  • Reply Nelly 1 mars 2017 at 14 h 17 min

    Merci pour ce super tuto, joli, clair et précis ! Hâte d’en apprendre encore plus dans l’épisode 2 🙂

  • Reply Lorence 1 mars 2017 at 17 h 14 min

    Quelle qualité cet article, tout est bien balayé, bravo.

  • Reply Nathalie B. 2 mars 2017 at 13 h 36 min

    Super conseils, merci ! Je suis tentée de me lancer, mais mon projet idéal serait un gilet fillette (4 ou 6 ans). Des suggestions de modèle facile ?

    • Reply Le fil d'Anna 6 mars 2017 at 13 h 57 min

      Merci Nathalie, je vais regarder ce que je pourrais te conseiller et je te reviens la dessus.

    Leave a Reply